Bacalhau Podre (Morue)

Cette recette est caractéristique de Alturas do Barroso situé dans la région de Tras os Montes, au nord du Portugal.

Un plat au mon bizarre, et d’ailleurs pourquoi ce nom pourri ? Bacalhau Podre ? (>_<)

Bah ouais « podre » veut tout simplement dire pourri: « Morue pourrie ». Mmm, je sens qu’il va y avoir de bons moments de rigolade à table…

En attendant, ma morue podre est excellente, oufissime en goût et le lendemain les restes sont meilleurs !

La morue est coupée en carrés, frits dans l’huile d’olive, des oignons fondants, des pommes de terre sautées à l’huile d’olive, le tout enveloppé dans des œufs.

Fourchettes & Papilles en joie.fr

Temps de préparation: 50 min

Pour 4 à 6 morues à table:

Fourchettes & Papilles en joie.fr

  • 700 gr à 800 gr de morue dessalée .
  • 1 kg de pommes de terre.
  • 3 dl d’huile d’Olive.
  • 4 oignons.
  • 3 gousses d’ail.
  • 6  œufs.
  • 1 feuille de laurier.
  • 1 bouquet de persil.
  • sel et poivre.

pour la pâte à beignet: (pour la morue)

  • 150 gr de farine tamisée.
  • 1 dl d’eau.
  • 1 œuf.
  •  sel & poivre.

1
Coupez la morue dessalée en carrés, placez-la dans une casserole dans l’eau froide et portez à ébullition sur feu moyen. Égouttez la morue et réservez l’eau.

Dans un cul-de-poule, faites un puits avec la farine tamisée. Faites une pâte liquide avec l’œuf et en ajoutant au fur et à mesure l’eau. Comme pour une pâte à crêpe. Passez les carrés de morue et les faire frire dans l’huile d’olive.
2
Pelez les pommes de terre, les coupez en fines rondelles, placez-les dans une passoire et lavez-les. Essuyez-les, les assaisonner de sel et les passer dans l’huile d’olive chaude, juste pour faire cuire. (dans le même bain d’huile que la morue)
3
Pendant ce temps, coupez les oignons en rondelles et faites-les revenir dans de l’huile d’olive avec l’ail haché, la feuille de laurier. Dès qu’ils sont translucides ajoutez un peu d’eau de cuisson de la morue et laissez réduire.

Ajoutez alors les pommes de terre, la morue, le persil haché et assaisonnez de poivre. Mélangez délicatement pour que tous les ingrédients se mélangent ainsi que les saveurs.
4
Battre les 6 œufs légèrement et les ajouter par dessus la préparation. Encore une fois, mélangez délicatement jusqu’à ce que les œufs soient cuits mais pas secs, encore un peu baveux.

Servir chaud, sur un plateau, saupoudré de persil haché et salade de laitue.

Vous pouvez ajouter des tomates concassées (sans peau et les pépins) dans la préparation à l’oignon. Si vous préférez, vous pouvez aussi couper les pommes de terre en cubes.

Si vous avez trop de morue en petits beignets, vous pouvez les servir à l’apéro comme les Pataniscas

Fourchettes & Papilles en joie.fr

Lidia

Nous avons tous une passion, un hobbies. Et bien moi c'est de me faire plaisir et de faire plaisir en partageant avec gourmandise mes folies culinaires. Des questions, des suggestions, des gourmandises à partager? Laissez-moi vos commentaires.

Vous aimerez peut être aussi...

6 Réponses

  1. En bonne portugaise je connais cette recette, que tu as si bien décrit, merci!

  2. jackie dit :

    C,est sympa, en se promenant sur les blogs des copinautes on découvre des blogs intéressants. Une petite visite gourmande qui me fait voyager au Portugal un pays que je ne connais pas, pourtant les voyages j’en ai fait pas mal. De retour en France depuis peu donc je vais découvrir l’Europe. Belle soirée

  3. 120streetcook dit :

    huum chouette recette et les recettes portugaise c’est super booon bravo et la photo est très réussi bravo

  4. Mely dit :

    C’est appétissant… J’adorerais y goûter, moi qui mange rarement cet ingrédient !
    Bisous, bon vendredi !

  5. Cathy dit :

    Bonjour Lili 🙂
    C’est avec grand plaisir que je découvre ton blog moi aussi et tes merveilleuses recettes.
    Je ne connais pas du tout la cuisine portugaise, mais grâce à tes recettes gourmandes je vais pouvoir m’initier à cette cuisine.
    Merci beaucoup pour ce partage.
    Passe une très belle journée et à très bientôt. Bisous (✿◠‿◠) ̇·٠•● ✿

  6. Hummmmmmm… comme c’est bon ça !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :